Votre panier est actuellement vide.
Edit

FAQ

Nos réponses à vos questions les plus fréquentes

On pousse les meubles. On prépare éventuellement des tapis et/ou des coussins. On enfile une tenue adéquate, confortable et souple pour les parents et les enfants. Pourquoi pas un joli débardeur ou tee-shirt aux couleurs de Miliam. Faites un petit tour dans notre e-shop ! On éteint son téléphone pour ne pas être interrompu, on prévoit une bouteille d’eau. Et surtout, pour vivre votre moment Miliam en toute sérénité et plaisir, on installe quelques règles nécessaires :

– On respecte et on reste dans l’espace dans lequel on évolue.

– On écoute les propositions que chacun fait.

– On respecte le corps de l’autre et on est à l’écoute du sien.

– Libre à chaque parent d’autoriser des moments de débordements à ses enfants, mais il est essentiel de toujours prévoir un retour au calme.

Tout dépend de vos habitudes familiales. N’hésitez pas à tester différents moments pour découvrir des ressentis différents. Surtout pensez à vérifier la disponibilité de votre enfant, mais aussi la vôtre. Surtout ne rien forcer !

Au début de chaque parcours, vous pourrez découvrir un échauffement différent. Ils sont essentiels pour préparer le corps à l’activité et être le plus disponible possible. Ils aident aussi à se recentrer et mieux se concentrer. Dès le plus jeune âge, cela permet de limiter les blessures. Même si les plus jeunes peuvent s’adapter sans échauffement, leur apprendre à mettre en place ce processus est utile pour l’avenir. C’est une bonne habitude à prendre.

S’adapter à l’adulte qui lui en a besoin et doit respecter et connaître davantage son corps.

Vous pouvez bien sûr passer cette étape, inutile de se forcer vous êtes libre. Mais nous vous recommandons de le faire même un peu, quitte à sélectionner votre échauffement préféré ou même, pourquoi pas, à créer le vôtre en mixant les propositions.

C’est le cas de beaucoup de petits et de grands et pourtant… Bien sûr, les plus jeunes souhaiteront commencer leur Parcours sans les faire. Mais l’importance des échauffements est primordiale pour éviter les blessures et pour préserver nos corps. Cela permet de prévenir les accidents musculaires ou articulaires.

Pour les enfants il s’agit d’avantage d’étirements dans un but pédagogique que physiologique. En effet les enfants sont souvent souples. Cependant ils seront d’une grande importance à l’adolescence et à l’âge adulte où ce sont souvent des raideurs dans le corps qui créent des douleurs voir des blessures.

L’idéal est de faire des étirements en s’amusant comme tout le reste mais aussi d’en faire un rituel de détente. Un bon étirement cela passe beaucoup par une respiration adéquate. Prendre le temps d’inspirer et expirer. C’est aussi respecter ses limites pour ne pas se blesser et progresser tranquillement, à son rythme.

Il s’agit de s’assouplir mais pas que, c’est aussi un bon moyen de se détendre de récupérer après l’effort, et d’allonger ses muscles.

Ils sont pourtant une méthode de récupération des plus efficaces ! Mais c’est effectivement encore mieux s’ils sont faits bien après l’effort !

Un peu comme les échauffements, mettre en place ce rituel est un cadeau pour notre corps. Ils permettent aussi de se détendre, de respirer. Bref ils aident au retour au calme.

Une séance d’étirement régulière permet d’améliorer la posture de votre corps, prévient et apaise la douleur liée à un effort physique.

Nous vous conseillons de sécuriser votre environnement : poussez les meubles et tout ce qui pourrait être fragile ou vous blesser. Eventuellement, mettez des tapis pour les portés.

Recommandations :

  • Ne faites pas les portés si vous avez mal au dos par exemple, ou si vous êtes enceinte.
  • Si votre enfant est trop énervé, proposez-lui plutôt un exercice plus calme pour le recentrer.
  • Faites attention à toutes vos accroches.

Tenez votre enfant doucement, mais fermement.

Non. Les parcours sont élaborés dans un ordre évolutif et progressif. Certains exercices nécessitent l’apprentissage de bases. Certains de ces pas de bases sont à assimiler en premier pour mieux comprendre les suivants.

Oui, c’est possible, cependant vous risquez de passer à côté de beaucoup de petits détails et d’étapes évolutives intéressantes.

Les parcours sont pensés pour être faits dans le temps, pour se donner un rendez-vous hebdomadaire ou pour se retrouver régulièrement ensemble dans son petit moment MiLiam.

Pour les plus petits, faire un Parcours d’Expérience entier demanderait beaucoup trop d’attention et cela risquerait de les décourager, dommage !

Beaucoup de critères entrent en jeu, notamment la personnalité de chacun. Certains enfants, et adultes aussi d’ailleurs, n’aiment pas faire des activités trop longues. On n’hésite pas à faire des séances courtes, et à y revenir plus souvent.

Parfois ce n’est pas le jour, et alors pas la peine d’insister !

Mieux vaut viser des petits temps d’exercices au début et faire plus long si cela fonctionne !

Ce qui est important, c’est la régularité.

Certains enfants n’apprécient pas de se faire imposer une activité. Plus on les contraint à faire ce que nous voulons, plus ils résistent. Dans ce cas, il pourrait être profitable de proposer deux ou trois options qui vous conviennent, plutôt que d’exiger quelque chose de la part de votre enfant.

Par exemple, proposer lui de choisir le premier exercice ou de vous l’expliquer.

Parfois, il vaut mieux tenter l’expérience à un autre moment, un autre créneau horaire, un autre jour.

Dans ce cas, on y va pas à pas. On se concentre d’abord sur un mouvement, et non sur un exercice entier. Ainsi, on ne se décourage pas.

Les parcours proposent des options pour faire plus difficile. A retrouver dans l’e-book ! Parfois, ceci n’est pas proposé, car nous avons estimé que l’exercice était déjà assez complexe. Mais cela peut arriver que ce soit vraiment trop facile ; alors, on opte pour un parcours d’expérience d’un âge supérieur.

Tous nos Parcours d’Expériences sont pensés en fonction de tranches d’âge bien précises. Cependant, ils ne sont pas personnalisés, et chaque enfant a son propre développement.

Le glossaire vous permet de voir dans le détail les mouvements de base ou les plus complexes. Ils ont été effectués au ralenti afin de mieux les assimiler.

Ce qui est vraiment intéressant, c’est de se créer un rendez-vous régulier parent/enfant. Pourquoi ne pas le bloquer par avance dans son agenda !!! L’objectif est de privilégier la régularité et la qualité du temps passé avec votre enfant, plutôt que la quantité.

Sans contre-indications de votre médecin ou pathologie particulière, aucun souci ! Les exercices sont adaptables, les parents moins sportifs peuvent trouver des pistes pour le faire avec plaisir et même progresser ! Nos parcours commencent à partir de 4 ans jusqu’à 11 ans. Pour les filles et pour les garçons. Quelle que soit la personnalité des enfants, speed, petit Bouddha ou autre ! Ce qu’on a voulu montrer avec Miliam, c’est qu’on peut toujours tout adapter, y compris dans des évolutions de motricité différentes.

Dans ce cas précis, l’idéal, c’est le parcours fratrie.

Après selon l’âge de vos enfants, chacun peut avoir son parcours à soi, adapté à son âge. Cela va aussi dépendre de l’écart d’âge de vos loulous. Certains âges ont une évolution de motricité très particulière.

Nous vous conseillons de demander un avis médical avant de commencer. Attention, Miliam propose beaucoup de portés, soyez prudente et concentrez-vous plutôt sur des exercices moins engageants.

A profiter, à vivre l’expérience seulement en musique, parfois en rythme. Elle aide aussi à s’évader.

La musique est une création originale pour MiLiam !

Profitez-en et découvrez peut-être un nouvel univers musical !

Pour plus de simplicité, nous avons limité les accessoires.

Pour certains exercices, nous utilisons des cerceaux, du scotch adhésif et des foulards. Les cerceaux peuvent aussi bien être remplacés par une cordelette… Il y a toujours une solution.

Les accessoires sont un bonus, mais ne doivent pas être une contrainte pour vous.

Vous créez votre compte et profil personnel MiLiam. Dans ce compte protégé par votre mot de passe, vous avez accès au parcours d’expérience sélectionné, ainsi qu’à votre e-book. Vous pouvez regarder vos vidéos sur tous supports (télévision, tablette, téléphone, ordinateur).

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour connecter votre télé à votre ordinateur ou smartphone :

  1. Câble HDMI
  2. Bluetooth
  3. Google Chromecast

Pour plus de confort, nous vous conseillons vraiment de les regarder sur votre télé.

Si vous n’avez pas trouvez la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter :

Panier